Partenaires

ADIE

28 rue de la République 25000 BESANCON
0969 328 110 et 06 76 72 06 06 franche-comte@adie.org http://www.adie.org

ORIGINE

 

Créée en 1989 par Maria Nowak, l’Adie s’est inspirée de l’expérience de la Grameen Bank du Professeur Muhammad Yunus au Bangladesh en l’adaptant, en France, aux conditions d’un pays industrialisé.

 

MISSIONS

L’association, aujourd’hui présidée par Catherine Barbaroux, a pour objet de :

•Financer les projets des créateurs d’entreprise qui n’ont pas accès au crédit bancaire et plus particulièrement ceux des demandeurs d’emploi et des allocataires du RSA.•

•Accompagner les micro-entrepreneurs avant, pendant et après la création de leur entreprise pour en assurer la pérennité.

•Contribuer à l’amélioration de l’environnement institutionnel du microcrédit.

PUBLIC

 

Toutes les personnes n’ayant pas accès au système bancaire classique – notamment les personnes au chômage ou allocataires du RSA – et désireuses de créer leur propre emploi peuvent s’adresser à une des antennes locales de l’Adie.

 

UN RÉSEAU DE PROXIMITÉ

 

En 2014, 118 antennes et 350 permanences couvrent tout le territoire national. Plus de 470 permanents sont à l’écoute des créateurs potentiels. Ils sont aidés par plus de 1 300 bénévoles disposant de compétences variées (gestion, appui administratif, développement commercial, insertion bancaire…).

Financement

Le financement de l’action menée par l’Adie est assuré grâce à la solidarité des partenaires :

•les ressources de crédit sont apportées par les banques,

•le risque est partagé entre les banques et l’Adie, contre-garanti par le Fonds de Garantie d’Insertion par l’Economique, le Fonds de cohésion sociale et le Fonds Européen d’Investissement.

•l’accompagnement est financé par les collectivités locales, l’Etat et le Fonds Social Européen.

RÉSULTATS

 

En accordant plus de 143 000 microcrédits depuis sa création, l’Adie a financé plus de 100 000 entreprises créées par des chômeurs et des bénéficiaires de minima sociaux.

L’association démontre ainsi la capacité d’initiative et l’esprit d’entreprise de nombreuses personnes exclues du marché du travail.

Le taux de pérennité des entreprises financées est identique à celui de la moyenne nationale : 70% après deux ans.

 

 

 

 

 

 


Secteurs d'activité

  • Services juridiques, financiers, comptables, assurances
Franche-Comté